LE RECRUTEMENT AU SERVICE DES BUREAUX D'ETUDES
centrepompidou-architectes-ingénieurs

Architectes et ingénieurs, ces génies du Centre Pompidou.

 

Depuis son inauguration le 31 janvier 1977 par le président Valéry Giscard d’Estaing, le Centre Pompidou a suscité autant d’admiration que de commentaires et de critiques. 

Tantôt comparé à une usine, un paquebot ou une raffinerie. Il a même longtemps été surnommé « Notre-Dame de la Tuyauterie », « pompidolium » ou « hangar à art.

Son architecture moderne et particulière, réunit les plus belles collections d’art moderne et contemporain du monde.
Le centre est consacré à la création contemporaine, sous toutes ses formes : arts plastiques, architecture, design, spectacles, cinéma.

Création :

Un grand concours international d’architecture est organisé en 1971 : Le jury international, présidé par l’architecte-ingénieur Jean Prouvé retiendra une équipe de jeunes architectes: Renzo Piano, Richard Rogers, Gianfranco Franchini, assistés par l’ingénieur Peter Rice spécialiste des grandes structures en acier. Il est l’un des plus grands ingénieurs du bâtiment au XXème siècle

La conception du Centre Beaubourg a été le fruit d’une collaboration très étroite entre ingénieurs et architectes

architectes et ingénieurs centre Pompidou
En 1971, Renzo Piano et Richard Rogers gagnent le concours pour le Centre national d’art contemporain de Beaubourg. Crédit phot : AFP.

 

Architecture :

  • Toute la structure du bâtiment est à l’extérieur, ainsi que tout ce qui le fait fonctionner : les circulations et les tuyaux.
  • Le matériau dominant est l’acier, résistant, facile d’entretien et se prêtant à toutes les formes et les exigences.
  • On trouve aussi du verre qui donne de la fluidité, de la transparence à l’espace et du béton.
  • La charpente métallique est constituée de 14 portiques espacés de 12.80 mètres.
    Chacun comporte 2 poteaux distants de 50 mètres sur lesquels vient s’articuler un élément en acier moulé appelé « gerberette ».
    Les gerberettes, prouesses d’ingénierie, éléments clefs de la construction, conçues en un seul morceau, mesurent 8 mètres de long et pèsent environ 10 tonnes.

Ces grands poteaux qui portent la carcasse métallique sont creux et remplis d’eau, de façon à donner plus d’assise au bâtiment et à lutter contre un éventuel incendie.

CentrePompidou-architectes-ingénieurs

 

Des couleurs qui ont un sens :

Arrimées à l’extérieur de l’édifice, sur la façade est, et utilisées comme habillage, les gaines techniques se détachent en différentes couleurs :
Les conduites d’air conditionné sont bleues, les tuyaux d’eau sont verts, les lignes électriques sont jaunes, les ascenseurs sont rouges, et les canalisations blanches sont des gaines de ventilation pour les parties souterraines.

L’escalier mécanique est accroché et comme suspendu dans un tube en verre.

Ces tuyaux que nous pouvons voir à l’extérieur, sont un moyen de ravitaillement et de décoration pour les architectes.
Ce sont eux en effet qui alimentent le centre Pompidou en leur apportant air, eau et énergie.

Air :

Quatre tours de refroidissement, aux allures de des manches à air sur le pont des bateaux, installées sur les toits, servent à la climatisation.
Ces tuyaux d’air sont identifiés par la couleur bleue.

Eau :

A côtés des tuyaux bleus passent des verts, qui servent à la climatisation, aux sanitaires dans les différents espaces et aux bornes incendie.

Electricité :

Concernant l’électricité, nécessaire pour l’éclairage, faire fonctionner les ascenseurs, les monte-charges,  les escaliers mécaniques…elle est transportée par des câbles jaunes.

Circulation :

Les escaliers mécaniques et les ascenseurs permettant au public d’accéder aux différents espaces sont rouges.

Refroidissement :

La couleur blanche indiquent les tours de refroidissement

 

« Il faut comprendre, aimer, soutenir le centre Georges-Pompidou: c’est un paquebot de l’avenir dans nos ports ensablés. »

Jean d’Ormesson

 

Si vous êtes intéressés par des offres d’emploi d’architectes ou d’ ingénieurs, retrouvez nos offres ici