teletravail 2

Entreprises : le grand retour après le 11 mai !

C’est parti ! Depuis le lundi 11 mai 2020 c’est la réouverture des entreprises et des commerces après 55 jours de confinement.

teletravail 2

Pour ce retour en entreprise post confinement, une chose est sûre : vous ne retrouverez pas votre poste de travail comme vous l’avez quitté.

Le ministère du Travail a publié le 3 mai 2020 « un protocole national de déconfinement » pour guider les entreprises dans leur reprise d’activité et leur permettre d’assurer la sécurité et la santé de leurs salariés face au Covid-19 .

Le télétravail reste fortement recommandé par l’État puisqu’il s’agit d’une mesure :
de nature à éviter le risque en supprimant les circonstances d’exposition, et qui doit être la règle chaque fois qu’il peut être mis en œuvre“.

coronavirus-protocole-national-de-deconfinement-pour-les-entreprises-pour-assurer-la-securite-et-la-sante-des-salaries_2014_news_img

Des mesures organisationnelles :

  • Poursuite du télétravail, une priorité afin de réduire les risques d’exposition au virus.
  • Mise en place d’horaires décalés et échelonnement des temps de pause.
  • Nombre maximal de personnes simultanément admises dans un espace ouvert.
  • Espace minimum de 4 m2 par salarié.
    Il devra être respecté dans tous les lieux de l’entreprise : bureaux, couloirs et escaliers, cafétéria et ascenseurs…
  • Gestion des flux et des sens de circulation pour éviter les croisements…

 

Des mesures de protection individuelles :

  • Port du masque de protection : obligatoire quand la distanciation physique d’un mètre entre deux personnes ne peut être garanti.
  • Lavage régulier des mains.
  • Désinfection des locaux : nettoyage quotidien avec un produits contenant un tensioactif.
  • Nettoyage et désinfection des poignées de porte, interrupteurs, rampes d’escalier, boutons d’ascenseur, boutons des toilettes, combinés de téléphone plusieurs fois par jour.
  • Une aération régulière de 15 minutes trois fois par jour est recommandée dans chaque pièce.

 De fait, ces contraintes semblent multiples, mais ont pour objectif de préserver la sécurité des salariés qui ne pourront pas rester en télétravail.

entreprises déconfinement

Salariés et droit de retrait :

Il faut savoir que près de 12 millions de salariés du privé n’auront pas la possibilité de télétravailler.

Certains s’inquiètent des risques accrus d’exposition au virus liés à leur retour en entreprise.

Ils peuvent avoir recours au droit de retrait face aux potentiels risques sanitaires causés par l’épidémie du Covid-19.
Il faut cependant pour cela que le recours du salarié soit jugé légitime.

Le législateur appréciera la réalité du ” danger grave et imminent ” au regard de la situation particulière du salarié concerné : poste occupé, flux de personnes à côtoyer, usage des transports, problèmes de santé…

 

Retrouvez tous nos articles ici :

https://bei.paris/category/blog-bei/