LE RECRUTEMENT AU SERVICE DES BUREAUX D'ETUDES
Fondation_Louis_Vuitton

Un défi BIM unique : la Fondation Louis Vuitton

Frank Gehry a eu pour ambition de « concevoir à Paris un vaisseau magnifique qui symbolise la vocation culturelle de la France », la Fondation Louis Vuitton.

 

Inaugurée officiellement en octobre 2014, la Fondation Louis Vuitton est le projet d’un homme, Bernard Arnault, passionné d’art et d’architecture depuis toujours. 

 

BIM :

Pour réaliser un bâtiment d’une telle complexité, des plans en 2 dimensions n’auraient pas été suffisants pour bien appréhender sa construction.
Ainsi, le choix du BIM – Building information model ou Modélisation des données du bâtiment en français – s’est imposé de lui-même.
Grâce au BIM, la maîtrise d’œuvre a pu coordonner les travaux des 60 corps d’état nécessaires à la construction de la Fondation Louis Vuitton.

Un logiciel unique est né :
Digital Project, un logiciel 3D développé par Gehry Technologies à partir de l’outil CATIA de Dassault Systèmes.
Ce logiciel d’origine aéronautique a permis de concrétiser les formes complexes imaginées par Frank Gehry.

 

Le projet avait une complexité géométrique sans précédent, sans la moindre trace de répétition  :
des volumes massifs, les icebergs, forment une base pour les auvents de verre flottants qui recouvrent l’ensemble.

 Il était presque impossible de le réaliser sans le BIM pour les ingénieurs synthèse . 

Des ingénieurs synthèses ont donc travaillé sur le projet, la synthèse étant au coeur du processus BIM.

La principale plus-value du BIM était la gestion de la qualité.

Frank Gehry est l’un des pionniers dans l’emploi de logiciels appliqués à la construction.

Celui-ci a littéralement bouleversé les principes de l’architecture.

Sa maîtrise a nécessité un dialogue permanent entre l’architecte Frank Gehry et la maîtrise d’œuvre (Tess et RFR), l’assistance à la maîtrise d’ouvrage (Quadrature Ingénierie) et les ingénieurs synthèses se chargeant de faire l’interface.

 

BIM

Une géométrie complexe :

  • L’immense édifice s’étend sur 11 700 m² et dépasse les 40 mètres de hauteur.
  • Cinq ans d’études et de construction ont été nécessaires pour faire élever ce vaisseau hors de terre.
  • Les ingénieurs ont consacré près de 1 500 000 heures d’études pour modéliser ce bâtiment hors norme.
  • 30 brevets ont été déposés, notamment pour l’exécution des 3600 panneaux de verre.
  • Ces panneaux s’étalent sur une surface de 13 500 m².
  • Les bureaux d’études ont consacré 150 000 heures rien que pour la modélisation mathématique des toitures.
  • Les douze voiles de verre feuilleté sont reliés à l’édifice principal,  l’iceberg, par une charpente complexe faite de mélèze, d’acier carbone et d’inox.
  • Il aura fallu 800 m3 de bois, 2000 tonnes d’acier et 1500 tonnes d’inox Duplex, ou encore 4,5 km de traverses et 10 km de montants cintrés pour réaliser cette charpente inédite.
  • Les ingénieurs ont passé 20 000 heures pour concevoir cette charpente mixte.

Ces chiffres montrent à quel niveau l’innovation a été nécessaire pour réaliser la construction de la Fondation Louis Vuitton.

fondation-louis-vuitton

Intervenants impliqués dans le processus BIM :

Plus de 400 utilisateurs, répartis dans 15 équipes dans le monde entier, ont partagé environ 100GB de données BIM pour réaliser ce projet.

Au final plus de 100.000 versions modifiées du modèle BIM ont été nécessaires.

fondation-louis-vuitton
Croquis préliminaire du projet de la Fondation Louis Vuitton par Frank Gehry

 

La Fondation Louis-Vuitton conçu par Frank Gehry, est actuellement en France l’un des projets les plus aboutis en matière d’utilisation du BIM par les ingénieurs. 
Ce modèle BIM a d’ailleurs été récompensé en 2012 par un Tekla Global BIM Award.

 

Vous êtes intéressés par une offre d’emploi d’ingénieur synthèse ? Retrouvez nos offres ici